Aller au contenu

Uniquement jusqu’au 31 janvier : souscrivez à un contrat annuel pour obtenir du cashback pour toute l’année 2023. En savoir plus

Le Blog Pleo

Plus d'infos sur pleo.io

Demandez une démo

Future of Finance

5 raisons de digitaliser votre fonction finance en 2023

Accélération des traitements, baisse des coûts, élimination des tâches à faible valeur ajoutée, amélioration du pilotage de la performance, anticipation de l’imminente migration vers la facture électronique : tels sont quelques-uns des enjeux de la transformation digitale des processus financiers et comptables. Nous vous présentons les 5 principales raisons de repenser la fonction finance de l'entreprise à l'aune de la digitalisation.

La fintech est arrivée à maturité

L'explosion du cloud computing, du big data, de l'intelligence artificielle (IA) et des interfaces de programmation (API) a permis aux startups de la finance d'entreprise de se développer en offrant des services toujours plus innovants et efficaces. Pour preuve, à l'aube de l'année 2023, les fintech sont au nombre de 10 au sein des licornes françaises.

Les outils comptables et financiers qu'elles mettent au service de l'entreprise promettent une simplification significative des processus internes des directions financières. Qu'il s'agisse d'outils de trésorerie, de gestion de la paie ou de signature électronique, leurs fonctionnalités automatisées permettent de gagner du temps, diminuer les coûts et sécuriser les transactions. À la clé, en fournissant des informations en temps réel sur les finances de l'entreprise, ils permettent aux directions financières d'améliorer leur pilotage de la performance et d'anticiper les risques.

Gagner du temps et diminuer les coûts

Pour la direction financière de l’entreprise, les outils digitaux sont un moyen de gagner du temps et de l’argent. Alliant sécurité et rapidité d’exécution, ils participent à la réduction des coûts liés à la gestion des documents papiers et des processus manuels. Les systèmes d’automatisation peuvent concerner la gestion des notes de frais, l’analyse et catégorisation des flux bancaires, la prévision de trésorerie, la saisie des écritures comptables (écritures comptables automatisées ou RPA) voire les tableaux de bord de gestion.

L’automatisation de la saisie, du pointage, du contrôle, de l’échange d’informations permet de raccourcir les délais, de minimiser les erreurs et de réduire les coûts de main-d'œuvre.

Automatiser les tâches à faible valeur ajoutée

Comptabiliser des factures, saisir des notes de frais ou des relevés bancaires, construire et mettre à jour ses prévisions de trésorerie sous Excel, relancer les factures impayées sont considérées comme des tâches administratives à faible valeur ajoutée. En automatisant certains processus chronophages, la direction financière optimise la gestion du temps. Elle délègue les tâches à faible valeur ajoutée pour concentrer ses ressources sur des missions plus stratégiques telles que la prise de décisions, l'analyse, le conseil, le management, la formation ou l'innovation.

Améliorer le pilotage de la performance

En digitalisant la fonction finance, les contrôleurs de gestion et les financiers d'entreprise bénéficient d’un accès simplifié à la data. Ils disposent en temps réel de données fiables, à jour, issues de différentes bases de données et mises en forme dans des tableaux de bord dynamiques. Grâce aux outils de Business Intelligence (BI), ils collectent, regroupent, intègrent et analysent un grand nombre d’informations sur la trésorerie de l'entreprise, les ventes ou les produits. Forts de ces informations, ils peuvent créer et développer des outils de pilotage de la performance. Avec l’utilisation des outils de reporting et des tableaux de bord et prévisionnels, les équipes finance ont une vision claire des performances passées et futures de l'entreprise. Elles peuvent anticiper les tendances, identifier les opportunités et améliorer la prise de décisions.

Anticiper le changement d’envergure lié à la facture électronique

La facture électronique ou FE constitue un changement majeur pour de nombreuses entreprises. Elle implique une dématérialisation complète des processus de facturation et de paiement. Pour anticiper ce changement d'envergure, la direction financière doit mettre en place une stratégie adéquate afin d’assurer la mise à jour progressive de son système d’information. La garantie d’une transition réussie passe alors par la mise en œuvre d'une signature électronique, l'automatisation des processus de facturation et de paiement et la réorganisation des processus internes. 

En utilisant une solution digitale de gestion des dépenses professionnelles comme Pleo, les services finance bénéficient notamment d'une meilleure visibilité, en temps réel, sur la situation financière de l'entreprise. La direction financière peut importer automatiquement toutes les dépenses, y compris les notes de frais et de voyage, les remboursements, etc. Cette interface offre une vue complète sur les transactions de l'entreprise et permet d'éviter les fluctuations de trésorerie.

Vous aimerez sûrement…

Ne ratez plus aucun article

Abonnez-vous dès aujourd'hui pour recevoir les actualités Pleo et nos newsletters.